« De vers en verres » par La Cie du théâtre au Lion d’Or – Première à Avignon

Informations pratiques :

de vers en verres visuel
Visuel de « De vers en verres ». L’harmonie raffinée entre une coupe de vin rouge, un encrier rouge et une plume rouge. Tournoient autour de ces éléments de célèbres noms d’auteurs comme Musset, Hugo, Racine, Molière et Marivaux.

Du 11 au 23 juillet 2018 à 11h (relâches les 13, 17 et 20 juillet) à La Chapelle de l’Oratoire, 32 rue Joseph Vernet.

Participation au chapeau

Réservations : 06 60 48 05 61 ou à reservations@deversenverres.com.

Durée : 1h15

Site internet : http://www.deversenverres.com

Distribution

Metteuse en scène : Laetitia Letterier

Interprètes : Sylvia Maria Alves, Floriane Jourdain, Anne Dorothée Lebard, Yannick Barnole et Hervé Dandrieux

Musique : Pierre Koch (guitare) et Stéphanie Manus (Piano)

Costumière : Mélodie Alves

Présentation de « De vers en verres » par La Cie du théâtre du Lion d’Or :

Un spectacle à la carte où le public choisit ce qu’il déguste…

Servi en costumes d’époque, le menu vous propose un large panel des plus beaux textes extraits du répertoire classique (Baudelaire, Hugo, Molière, Musset, Marivaux, Racine, Rostand…).

Les textes les plus plébiscités alimenteront le spectacle du jour. Une présentation de la pièce et de ses protagonistes vous sera servie avant chaque scène. En collation, quelques « gourmandises théâtrales  » !

Un spectacle plus que vivant où artistes et spectateurs s’unissent pour créer ensemble un moment ludique, unique et original.

Après le spectacle, le verre de l’amitié vous est offert pour prolonger cette rencontre.

Si vous avez aimé le menu du jour, vous pourrez librement remplir notre soupière de monnaie sonnante et trébuchante 😉

Nous vous attendons pour vos commandes !

Ce qu’en pense le public :

A chacun de nos « vers en verres » le public est ému, enthousiaste de si bien comprendre des textes qu’ils pensaient inaccessibles. Quelle joie de les entendre dire qu’ils veulent voir ou relire ces classiques !

« Le concept de composer le menu de la soirée selon nos désirs, nous a impliqué dans le déroulement de la soirée »
« J’ai beaucoup aimé les extraits de pièces de théâtre qui nous ont été présentés. Cela m’a donné envie de lire et d’approfondir mes connaissances en ce domaine. J’ai beaucoup aimé le fait que les acteurs viennent discuter des extraits proposés avec nous. On ne voit pas souvent cela au théâtre, ainsi que cette manière de déclamer les textes qui étaient de plus d’une grande beauté. »

 

Ma critique :

Concept absolument innovant et inclusif, « De vers en verres » nous emmène dans son univers de douceurs théâtrales.

L’originalité de « De vers en verres » est immédiatement perceptible à la lecture de son support. Un menu… théâtral.

Présenté comme un classique menu gastronomique,  le spectateur jouit d’une liberté totale pour composer à sa guise la mise en scène.

A la manière de Lewis Caroll, le public est invité à « Composer son menu en choisissant trois mets ».

S’offrent à lui « Les Mets classiques », « Les Mets variés » et « Les Mets d’ailleurs ».

Sous ces appellations, se cachent pour « Les Mets classiques », les légendaires pièces de Corneille comme « Le Cid », ou encore celles de Racine à l’instar de « Phèdre », de Molière comme les célèbres « Don Juan » et « Le Bourgeois gentilhomme »; sans oublier celles de Marivaux dont la réputée « Le jeu de l’amour et du hasard ».

Sous l’appellation « Les Mets Variés », se profilent les célèbres pièces de Musset comme « Les caprices de Marianne » et « On ne badine pas avec l’amour ». Hugo est aussi représenté avec entre autre la pièce « Être aimé ». Quant à Rostand, son célèbre « Cyrano de Bergerac » est servi aux papilles « oculaires » du spectateur.

Pour conclure ce bal de saveurs variées, « Les Mets variés » se parent de leurs plus beaux atours, proposant au public « Platonov » de Tchekhov et « La manie de la Villégiature » de Goldoni.

En ce sens, chaque représentation de « De vers en verres  » est unique puisque intégralement choisie par le spectateur.

Devenu acteur, celui-ci ne peut que se délecter de ce changement de statut et savourer avec délice ces somptueux entremets classiques.

Entremets car chaque extrait de pièce proposé est pensé comme une mise en bouche, une ouverture donnée au spectateur si bon lui semble d’approfondir sa connaissance de la pièce concernée.

Florilège classique, la mise en scène de « De vers en verres » surprend et séduit.

Ce savoureux instant théâtral se conclut par un chaleureux échange avec les comédiens autour d’un verre, à l’issue de la représentation.

Le + : Des comédiens chaleureux et passionnés qui aiment sincèrement leur public et le théâtre. Une proposition théâtrale à la portée de tous. Un excellent moyen de démocratiser le répertoire classique.

 

37589494_10156418350987310_7075586044631973888_n
La Cie du théâtre au Lion d’Or pour la mise en scène de « De vers en verres » radieuse et tournée vers son public.

 

Accessibilité : Cet article est accessible aux personnes malvoyantes et non voyantes.

Alexia Maoui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s